Nouveau soin-rituel épicé, sacré, unificateur pour votre coeur et votre ventre !

L’automne est à nos portes, le Vata arrivera sous peu et transportera avec lui les vents nécessaires aux changements, enracinements ou nouveaux élans créatifs et symboliques dans nos vies ! Cette belle danse qui approche et cet été transformateur m’amènent à vous proposer un nouveau soin qui vous accompagnera dans vos transitions de vie. Un rituel nourrissant pour le cœur et l’âme que j’ai envie de vous offrir:
SOIN-RITUEL: célébration de la FÉMINITÉ, MATERNITÉ ET DE LA CRÉATIVITÉ !

https://i1.wp.com/data3.whicdn.com/images/125951632/thumb.jpg?resize=314%2C262

Ce soin-rituel féminin et/ou post-natal d’harmonisation du corps/cœur/esprit est un mélange de massage abhyanga à l’huile chaude combiné à un soin de bolus aux herbes parfumés (combinaison de pochons remplis d’une macération de riz dans du lait, de l’huile ayurvédique chaude et des herbes biologiques), de sons (chants intuitifs, tambour, cymbales et/ou bol chantant tibétain) et de périodes de repos. C’est la fête des sens ! Un voyage sacré à travers ses propres espaces intérieurs et créatifs à l’aide des épices, de la finesse, des merveilleux bienfaits des herbes, de l’huile et des sons. Cette unification entre le cœur et le ventre permet de profondes découvertes et des libérations/connexions symboliques selon vos besoins du moment.

En plus d’apporter une détente profonde, d’éliminer progressivement les toxines, de favoriser la digestion, de renforcer et de nourrir les articulations, ce soin diminue les douleurs musculaires, favorise le sommeil, combat l’insomnie et bonifie les relevailles post-natales harmonieusement. Idéal pour les types Vata en déséquilibre et/ou suite à une transition de vie importante (démarche de croissance personnelle, séparation, désir de féminité et/ou de créativité plus grands, amélioration des relations sexuelles, changement de travail, deuil ou suite à l’accouchement).

Pour tous les détails, cliquez ICI.

Joyeux dimanche chaud et rassurant !

Annik

Laisser un commentaire